Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Black Stories

27 Février 2012 , Rédigé par La Sphere Publié dans #jeux

“Depuis quelques années, les “Black Stories” sont devenues très populaires. Rien qu’en Allemagne, on trouve de nombreuses expressions pour décrire ces histoires: Puzzles à penser, énigmes latérales, mystères, histoires-à-énigmes, crimes-énigmes. Mais soyez certains que seules les plus sinistres deviennent de véritables Black Stories..!” (Holger Bösch/Kikigagne?)

 

Black-Stories-Boite-jeu.jpg

Black Stories 

Auteur(s): Holger Bösch 

Illustrateur(s): Bernhard Skopnik 

Editeur: Kikigagne? 

Distributeur: Millenium 

Année: 2008 

Genre: Jeu de cartes 

Famille: Adultes 

Joueurs: 2 à 99 

Age: 14 à 99 ans

Durée: 20 minutes

Prix: A partir de 10€

Disponibilité: link

Règles: Ci-dessous!

 

 

 

Thème: 

- Énigmes/Lugubre 

 

Mécanismes:

- Déduction/Résolution

 

Le contenu de la boite:

- 50 cartes Énigmes

- Le livret de règles

 

Black-Stories-Boite-et-Contenu.jpg

 But du jeu :

Trouver la solution à des énigmes.

 

Mise en place :

Pas de mise en place particulière !

 

Tour de jeu :

Pour plus de « fun », il est conseillé de jouer à « Black Stories » à plusieurs.

Désignez un « Maître de l’Énigme ». Celui-ci tire la première carte de la pioche, lit à voix haute l’histoire qui s’y trouve, et demande aux autres joueurs « mais pourquoi ? » (la solution se trouve au dos de la carte).

Évidemment, seul le « Maître de l’Énigme » connaît la solution. Pour la trouver, les joueurs doivent alors lui posez des questions qui doivent être formulées afin de répondre par « oui » ou « non ».

Respectez scrupuleusement la règle qui dit que le « Maître de l’Énigme » a toujours raison.

Si vous bloquez trop longtemps ou faites fausse route, le « Maître de l’Énigme » peut, s’il le désire, offrir un indice ou deux pour aider les joueurs.

Une fois l’énigme résolue, un autre joueur récupère la pioche et tire une nouvelle carte.

 

Black-Stories-Cartes.jpg                                                          Quelques cartes Énigmes...

 

Avis :

Les « Black Stories » sont des histoires noires, macabres et subtiles à la fois, qui auraient bien pu se passer dans la réalité. Les aficionados de ce genre d’histoires comprendront vite comment résoudre ces énigmes. Parfois, la solution est trouvée rapidement. Après deux ou trois questions, on se trouve sur la bonne voie… Mais il arrive que certaines de ces histoires vous arrachent les cheveux, occupant votre esprit toute la journée, ne sachant pas pourquoi ni comment répondre à cette « satanée » énigme.. !

Le jeu reprend quelques affaires célèbres mais la plupart d’entre elles sont inédites et tout droit sorties du cerveau de l’auteur Holger Bösch. Une petite poignée d’enquêtes sont sans intérêt, voire capillotractées, mais la majorité d’entre elles sont réussies, mêlant habilement situations rocambolesques et histoires étranges de façon convaincante et originale.

Malheureusement, on ne peut résoudre une énigme qu’une seule fois, alors évidemment, la durée de vie s’en voit limitée. Cependant, vous pouvez toujours renouveler les parties avec de nouvelles personnes.

Côté matériel, c’est simple et efficace : La boite est compacte et facilement transportable, les cartes, de grande taille, sont de bonne facture, et les illustrations, à priori basiques, de Bernhard Skopnik, sont minimalistes et collent parfaitement au thème du jeu.

Alors, oui, certains sceptiques diront que « Black Stories » n’est pas un jeu au sens “noble” du terme. Qu’il est réservé aux amateurs du genre. En effet, tout le monde n’apprécie pas ce genre de jeu où la mécanique de jeu laisse libre court à l’imagination et à la prise de parole en public. Cependant, “Black Stories” finit par attiser la curiosité, surtout lorsque l’assemblée de joueurs est importante. C’est d’ailleurs un des points forts de ce jeu qui n’a pas de limite quant au nombre de participants. Et à plusieurs, justement, l’ambiance monte facilement et on se prend facilement à cette joute intellectuelle amusante. Après deux ou trois énigmes découvertes par les autres joueurs, le côté collaboratif se met en place et tout le monde veut participer et y aller de son indice, se prenant totalement au jeu !

Autre intérêt non négligeable de « Black Stories », il peut se jouer n’importe où: En voiture, en train, en camping, au restaurant, au coin du feu, au travail… ;-)

Pour vivre de nouvelles aventures énigmatiques, sachez enfin que l’éditeur Kikigagne ? a édité des extensions de « Black Stories », dont « Black Stories-Édition Cinéma » ou encore « Black Stories-Édition Fantastique »… Avis aux amateurs !

Les + :

- Idéal pour les amateurs du genre !

- Jouable n’importe où, n’importe quand.

- Générateur d’ambiance.

- Pas de limite au nombre de participants.

 

Les - :

- Détestable pour les autres…

- Rejouabilité limitée. 

- Certaines situations sont vraiment rocambolesques !

 

Black-Stories-Note-jeu.png

 

Black-Stories-PostIt.png


Ici, une aide de jeu personnalisée par La Sphere!;-)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article