Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Deadwood

13 Avril 2011 , Rédigé par La Sphere Publié dans #Le Telex-Spherique, l'actu ludique

Deadwood-Boite2011 serait-elle l'année de la consécration pour Loïc Lamy? Le jeune instit' et auteur de jeux de talent s'est montré tres prolifique cette année: "Chazz" chez Cocktail Games, "Banksters" chez Willobee, "Witty Bananas" chez My Witty Games, et enfin "Deadwood" chez Fantasy Flight Games, le jeu qui nous interesse aujourd'hui !

Dans une interview accordée au site Game Stories, ici, Loïc Lamy revient sur la conception de "Deadwood" où il explique qu'il lui aura fallu deux ans entre le premier proto et la version definitive qu'il présentera au festival du jeu de Toulouse (un certain David Pretti, de Dust Games, repartira avec un proto' sous les bras) !

Deadwood-Plateau de JeuDans "Deadwood" le but du jeu est, comme souvent, d'être le plus riche à la fin de la partie. Chaque joueur dispose d'un certain nombre de cow-boys (de niveaux differents, du néophyte au roi de la gachette!) afin d'investir les nouveaux batiments de la ville de Deadwood. En début de partie, certains batiments sont déjà construits ou mis en place aléatoirement (une mairie, une église, un bureau du shérif, un saloon et quatre batiments placés au hasard). Chaque batiment construit possedera alors sa propre capacité spéciale.Ces batiments rapporteront de l'argent aux joueurs grâce à leurs cow-boys qui seront envoyé en ville pour occuper les lieux (de gré ou de force!). Si des batiments sont déjà occupés, les joueurs pourront se provoquer en duel ! Participez à la naissance de la ville de Deadwood dans ce jeu qu'on nous promet plein de "vices" et d'entourloupes..!

Deadwood-Tuiles.jpg

"Deadwood" est jouable pour 2 à 5 cow-boys d'au moins 13 ans, pour des parties d'environ 45 minutes.

Deadwood-Persos2.jpg

Pour plus d'informations concernant le jeu (et si vous maitrisez la langue de Shakespeare), rendez-vous ici..!

Deadwood-Persos1.jpg

Nous souhaitons bon courage et plein de succès à Loïc... Bon vent Lamy!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article