Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Don't Even Think

23 Décembre 2011 , Rédigé par La Sphere Publié dans #One Day, One Mood, One Track

Née à Warri, d'un père nigérian et d'une mère allemande, Nneka ("la Mère suprême" en igbo nigérian) se met au chant dès son plus jeune âge, dans son école et la chorale de l'église. Après s'être installée à Hambourg, en Allemagne, elle poursuit une carrière de chanteuse tout en continuant ses études d'anthropologie. Elle passe son temps entre le Nigeria et la ville allemande Hambourg.

Depuis 2003, Nneka travaille en étroite collaboration avec DJ Farhot, producteur et DJ hip-hop de Hambourg.

C'est en 2005 que sort dans les bacs "Victim Of Truth", le premier long format de la soul sista nigérienne, avec l'appui du label Yo Mama's. Ayant obtenu des critiques élogieuses de la presse, le journal britannique Sunday Times déclare plus tard que l’album a été l'album de l'année le plus "criminellement" oublié, le comparant à juste titre à The Miseducation of Lauryn Hill!

Après la sortie de l'album, Nneka a commencé à tourner en assurant les premières parties de Femi Kuti, Bilal, Seeed, Gnarls Barkley, ou Lenny Kravitz... belles expériences!

En 2008, elle sort son deuxième album "No longer at Ease". Ici, les sujets de la plupart des textes sont plus "sérieux", plus matures... Elle y parle de politique, du sort des gens du delta du Niger, ou encore de la corruption qui y réside.

Son troisième album studio, "Soul Is Heavy", est sorti tout récemment. Nneka réussit à nouveau le pari d'allier politique et vécu personnel dans une combinaison musicale subtilement arrangée de soul, hip-hop, reggae, et même de pop..!

 

Nneka : "Don't Even Think"

Album : Soul Is Heavy (Jive/2011)

 

Nneka-Soul-Is-Heavy.jpg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article