Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Escape-La Malédiction du Temple

19 Novembre 2012 , Rédigé par La Sphere Publié dans #Le Telex-Spherique, l'actu ludique

Boite jeu"Il vous faut activer toutes les pierres magiques des salles du temple afin de lever la malédiction, et vous ne disposez que de dix minutes avant que l’édifice tout entier ne s’effondre !

Vous n’aurez aucun répit : précipitez-vous dès maintenant et vous parviendrez peut-être à vous échapper!" (Queen Games)

Munissez-vous de votre plus beau chapeau et de votre fouet le plus "claquant", et tel Indiana Jones, mettez-vous dans la peau d'aventuriers en quêtes de trésors merveilleux!

Dans "Escape-La Malédiction du Temple", dernière création du norvégien Kristian Amundsen Ostby (déjà remarqué pour "Mammut" ou "Hotel Samoa"), les joueurs sont une bande d'explorateurs ayant découverts des pierres précieuses dans un temple Maya... Seulement voilà, ces pierres sont maudites et déclenchent l'effondrement du temple. Vous aurez donc 10 minutes pour vous en sortir tous ensemble vivants!

Tous ensemble, en effet, car "Escape-La Malédiction du Temple" est un jeu de rapidité collaboratif en temps réel.

Entendez par là qu'au lieu de jouer tour à tour, les joueurs lancent leurs 5 dés en leur possession simultanément, aussi vite et aussi souvent que possible. 

Vous n'avez que dix minutes pour vous échapper du temple qui s’écroule. Dix minutes. C'est court. D'autant plus que dans la boite de jeu, vous trouverez un CD sur lequel se trouve une bande son d'une durée totale de ... 10 minutes! Cela permet d'accentuer l'immersion dans le jeu, ainsi que de générer un peu plus de stress autour de la table!

Escape-The Curse of the Mayan Temple-illo2

En cherchant la sortie, vous découvrirez de nouvelles salles (au départ, vous ne disposez que de trois salles), mais il vous faudra obtenir les bonnes combinaisons de dés Aventurier, Clef et Torche pour y pénétrer et les explorer. Certaines salles contiennent des joyaux magiques, vous devrez alors utiliser vos dés pour activer le plus de joyaux possible afin de rompre le sort qui bloque la sortie (tout en faisant attention à ne pas tirer de dés Masque Noir, synonyme de Malédiction...).

Mais prenez garde, car à deux reprises durant la partie, un gong retentira sur la plage sonore et déclenchera un compte à rebours. Précipitez-vous alors dans la salle de départ, car c’est le seul endroit où vous serez en sécurité. Si vous n’y parvenez pas à temps, vous perdrez l’un de vos précieux dés. Prenez soin de coordonner vos actions et de veiller les uns sur les autres, car certaines tâches ne peuvent être accomplies qu’à plusieurs. De plus, même si un seul des joueurs reste prisonnier du temple, tout le monde a perdu!

Escape-The Curse of the Mayan Temple-illo1

"Escape-La Malédiction du Temple" se situerait donc plutôt dans la gamme des jeux dits d'ambiance. L'éditeur, "Queen Games", nous offre pour un montant aux alentours de 45€, une boite pleine de matériel (pleins de dés spéciaux, de nombreuses tuiles, des joyaux, des pions, des jetons...) joliment illustrée par Oliver Schlemmer (déjà aux pinceaux sur "Kairo" et "Fresco") et agrémentée de deux extensions "Trésor" et "Malédiction" qui viendront augmenter la difficulté du jeu.

Sachez enfin que les plus réticents d'entre vous, pour qui un CD audio n'a aucune valeur ludique, pourront retrouvez dans la boite ce bon vieux sablier si cher à vos yeux! Pour finir, les plus curieux d'entre vous peuvent se rendre sur la page spécialement dédiée au jeu, juste !"Escape-La Malédiction du Temple" est jouable de 1 à 5 aventuriers âgés d'au moins 8 ans, pour des parties de ...dix minutes, ce qui le rend accessible au plus grand nombre.

C'est d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle "Escape-La Malédiction du Temple" a relativement bien "buzzé" lors du dernier salon international du jeu de société de Essen: la présence d'une vingtaine de table pour tester le jeu en 10 minutes, ça fait de la rotation, du passage, et donc, ça fait parler de lui!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article