Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Evil Eye

23 Septembre 2011 , Rédigé par La Sphere Publié dans #One Day, One Mood, One Track

Si les groupes Nirvana et Black Crowes avaient mis au monde un bébé, le rejeton s'appellerait Fu Manchu!

Formé en 1987, Fu Manchu était à l'époque un groupe de punk hardcore appelé Virulence, avant de lentement pencher pour un Stoner rock/punk/blues des plus efficaces (Le Stoner rock est un style de rock et de metal se caractérisant par des rythmiques hypnotiques, simples et répétitives, une basse très lourde et un esprit rock inspiré par le psychédélisme des années 1970)!

Fu-Manchu publie "Daredevil" en 1995 et "In search of..." en 1996. Ces deux albums définissent les contours d'un rock puissant, lourd mais également très entraînant. Ils vont permettre au groupe de se forger une solide réputation live et d'obtenir un vrai statut de cult band.

Le tournant arrive en 1997, avec l'arrivée de Brant Bjork (ex Kyuss) à la batterie et Bob Balch à la guitare en remplacement de Glass et Romano (partis fonder Nebula). Balch et Bjork poussent le groupe à réaliser un album diffèrent, à la production plus soignée, "The action is Go!" va ouvrir le marché européen au groupe.

Des riffs tranchants, gras et dégoulinants, on en retient un gros son stoner à écraser l'auditeur. L'ambiance sulfureuse nous rappelle celle de virées entre motards, de fête de mauvais coucheurs, de bars californiens bondés et enfumés...
D'ailleurs, ça s'en ressent : "The Action Is Go!" est une véritable ode au trip planant. Plus mature, plus lent et plus propice à se vautrer dans des dérapages psychédéliques que les opus précédents, cet album du combo Fu Manchu est la référence de leur carrière. Explosif, jubilatoire, lourd comme un boulet, "groovy" à souhait : On a rarement fait mieux dans le genre ! 

 

Fu Manchu : "Evil Eye"

Album : The Action is Go (Mammoth/1997)

 

Fu-Manchu-The-Action-Is-Go.jpg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article