Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Evo

4 Juillet 2011 , Rédigé par La Sphere Publié dans #Le Telex-Spherique, l'actu ludique

EVO-Boite-copie-1Il y a environ 65 millions d'années, le petit territoire de l'île de Krâh était peuplé de tribus nomades et d'efffrayantes bestioles préhistoriques.

Dans Evo, nous devrons faire survivre notre cheptel de dinosaures dans un contexte climatique instable et changeant. Pour cela, nous devrons faire muter nos animaux de compagnie en leur fournissant une belle fourrure pour affronter les hivers vigoureux, ainsi que griffes, pattes et crocs pour leur permettre de se déplacer et se défendre contre les prédateurs qui pulullent.

Le plateau évolutif nous permettra de faire migrer notre troupeau afin de faire paitre les dinosaures dans les régions qui proposent les meilleurs conditions climatiques.

EVO-Contenu-copie-1.jpg

Nous devrons renchérir pour remporter les mutations les plus adaptées à nos besoins, mais attention à ne pas trop parier, car les tribus qui auront dépensé le moins de points de mutation sortiront vainqueurs de la partie.

C'est à Philippe Keyaerts, auteur génial des déjà classiques Smallworld et Olympos, que nous devons ce magnifique jeu de placement, de gestion, de combat et d'enchères.

EVO-Jetons 2

Les non moins géniales illustrations issues de la collaboration de Stéphane Gantiez, Stéphane Poinsot et de Cyril Saint-Blancat, nous embarquent littéralement en pleine préhistoire, où seuls les plus forts et les mieux adaptés survivront.

EVO-Personnages

Asmodée et les Studios Descartes nous proposent cette nouvelle mouture du jeu, paru initialement en 2001, et nous offrent un jeu aux règles plus fluides, et au design immersif.

EVO-Dino

La nouveauté est double, car le studio Vassal Forge propose sur son site la  version numérique du jeu, permettant à toutes les tribus de France de jouer en ligne à ce très beau jeu de survie préhistorique.

Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 12 ans.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article