Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Faintest Of Sparks

25 Novembre 2011 , Rédigé par La Sphere Publié dans #One Day, One Mood, One Track

Les musiciens qui nous intéressent aujourd'hui viennent directement d'un pays qui nous a importé les vikings, Abba, Stieg Larsson, Dolph Lundgren, ou encore Alfred Nobel... La Suède!

En 2001, le groupe Amandine (Olof Gidlöf, voix, John Andersson, piano/accordeon, Andreas "Bosse" Hedström, basse, Andreas Bergqvist, batterie, et Kristina Lundin, violon) voit le jour.

La musique d'Amandine se caractérise par un songwriting exigant soutenu par des mélodies à l'émotion pure, presque mélancoliques, le tout orchestré avec brio et en introduisant quelques éléments de musiques traditionnelles, notamment avec un violon, un banjo, un thérémine ou encore un accordéon.

En 2004, fort d'un line-up plus efficace, nos scandinaves sortent leur premier maxi, "Halo". Avec l'élégance qui sied aux songwriters scandinaves en matière de folk, Olof Gildöf et sa bande réussissent à nous émouvoir. Mais c'est en 2007 qu'Amandine nous bouleversera définitivement: Directement inspirées de l'imagerie absurde de la littérature contemporaine suédoise (Sara Lidman, Torgny Lindgren ou Lotta Lotass...), les paroles de "Solace In Sore Hands", second long format des scandinaves, sont à la fois absurdes et pleine d'un bon sens profond.

Quant à la production, claire et spontanée (l'ensemble de l'album a été enregistré dans les conditions du live), elle permet à Amandine de retransmettre le plus fidèlement possible ses émotions à ses auditeurs déjà sous le charme... Pour preuve ce "Faintest Of Sparks" qui appele à l'isolement méditatif...

 

Amandine : "Faintest Of Sparks"

Album : Solace In Sore Hands (Fatcat/2007)

 

Amandine-Solace-In-Sore-Hands.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article