Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Faites crier le loup qui est en vous!

8 Octobre 2010 , Rédigé par NanoVatkO

Aujourd'hui La Sphère a le Blues...Mais qu'il est bon parfois d'éprouver cette sensation de douce mélancolie positive. On se laisse transporter, impuissant, par la force de ses émotions les plus profondes, sans pudeur...C'est ça le Blues... Et c'est certainement l'un de ses plus convaincant représentant que nous avons l'honneur de vous présenter, Môôsieur Chester Arthur Burnett, plus connu sous le nom amplement justifié de Howlin' Wolf.


Multi-instrumentiste (guitare, harmonica, chant) de génie, Howlin doit son surnom à sa taille et son poids impressionnants (198 cm pour 136 kg...Le Heavyweight Champion of the World du Blues!). Il s'explique sur les origines de son nom de scène, qui veut dire 'Loup Hurlant' : Ce nom est inspiré par mon grand-père, qui me racontait souvent des histoires de loups dans cette partie du pays. Il le prévenait que les loups l'attraperaient s'il n'était pas sage.

Cette fabuleuse force de la nature (cela lui a valu quelques sobriquets comme Big Foot ou encore Bull Cow...) possède pourtant quelque chose de plus puissant encore que ce corps, sa voix!

Reconnaissable entres toutes, rocailleuse, coupée au couteau, enivrante, profonde (les superlatifs viennent à manquer..!), cet énorme organe (!) a même parfois "effrayé" son rival de l'époque, Muddy Waters.

Cette rivalité entre les deux monstres sacrés est bien transposée sur écran dans le film Cadillac Records qui retrace la vie et la mort du merveilleux label de Chicago, Chess Records...(mais ça, c'est une autre histoire..!)

 

Howlin' est probablement l'un des musiciens qui a le plus inspiré les générations futures: Des chanteurs de rockabilly des années 50, aux rockstars des 60's, en passant par le mouvement Grunge début 90, et ce juqu'à aujourd'hui, avec certains groupes Punk-blues peu recommandés...!

Avec son style souvent imité mais jamais egalé, Howlin' reste l'un des plus grands performers des 100 dernières années (en 2004, le magazine Rolling Stones a classé Howlin' à la 51e place des plus grands chanteurs de tous les temps!).

 

La Sphère vous recommande chaudement l'écoute de son premier album studio , Moanin' in the Moonlight, enregistré en 1959 dans les studios des frères Chess, à Chicago.

Vous-y découvrirez un Blues dirty, suintant, brut, direct (il n'y avait pas de Drop-in/Drop-out à l'époque!), qui hurle à la face du monde (et des Wasp en particulier) sa mélancolie et sa rage, sa frustation et son amour aux femmes...

Une mention spéciale à "Smokestack Lightnin", longue complainte hypnotique où Howlin' aboie à tue-tête (ecoutez les differences de variations son direct/son réverbéré dans la salle...on s'y croirait!)

 

 

Moanin' in the Moonlight

 

Howlin' Wolf : "Moanin' in the Moolight"

Label : Chess

Date : 1959

 

Tracklist :

1. "Moanin' at Midnight" (2:58)

2. "How Many More Years" (2:42)

3. "Smokestack Lightnin" (3:07)

4. "Baby How Long" (2:56)

5. "No Place to Go" (2:59)

6. "All Night Boogie" (2:12)

7. "Evil" (2:55) (Willy Dixon)

8. "I'm Leavin' You" (3:01)

9. "Moanin' for My Baby" (2:47)

10. "I Asked for Water (She Gave Me Gasoline)" (2:53)

11. "Forty-four" (2:51)

12. "Somebody in My Home" (2:27)

 

Pour les oreilles!

 

Pour les yeux!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article