Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Father Cannot Yell

7 Mai 2011 , Rédigé par La Sphere Publié dans #One Day, One Mood, One Track

La Sphere vous propose aujourd'hui de découvrir la musique intemporelle des pionniers de la scène Krautrock, Can (pour "Communisme Anarchisme Nihilisme").

 Ce groupe allemand de rock expérimental, fondé en 1968 à Cologne, incorpore dans sa musique progressive des éléments minimalistes, world, mais aussi des improvisations libres, instantanées, retravaillées en studio par la suite.

Malcolm Mooney, un sculpteur américain très créatif mais aussi très instable, sera le chanteur emblématique du groupe. Avec leur premier album, "Monster Movie" (1969), l'étrange voix de Mooney souligne l'atmosphère inquiétante et hypnotique de leur musique, très influencée par le garage rock, le funk et le rock psychédélique, et renforcée par la répétition des rythmiques basse/batterie.

Le son très "cru" de cet ovni musical (enregistré en direct et sans public à Schlob Növenich, leur premier studio aménagé dans un château abandonné!) traduit une fascination pour un certain rock américain, comme celui du Velvet Underground... Ce mélange d’improvisation alliée à des motifs rythmiques d’une métronomie glaçante donne à ce disque un aspect moderne et marque pour toujours dans le temps le style Can: frappes métronomiques, nappes incandescentes et improvisations marathoniennes.

Toute l’artillerie est mise au service d’une transe collective, qui atteint son paroxysme sur "Father cannot yell" morceau le plus réussi du disque que nous vous proposons d'écouter...
Le Krautrock est né !

 

Can : "Father Cannot Yel"

Album : Monster Movie (Liberty Rec./United Artists Rec./Spoon Rec./1969)

 

Can-Monster-Movie.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article