Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Gone With The Wind

11 Avril 2012 , Rédigé par La Sphere Publié dans #One Day, One Mood, One Track

En 1939, alors que le monde entame la première année d'une guerre qui en durera six, une jeune chanteuse blanche se fait remarquer dans un club de jazz (le Kitty Davis de Chicago) par Carl Cons, alors responsable du label Down Beat.

Du haut de ses 20 printemps, Anita O'Day (née Anita Belle Coltron) débute donc sa carrière musicale professionnelle alors qu'elle n'est qu'autodidacte.

Ses principales qualité, qui lui permettront de se distinguer de ses "consoeurs de chant", sont son sens inné du rythme, son fameux scat hors du commun et sa façon de se présenter sur scène comme l'un des musiciens plutôt que comme une diva.

Anita O'Day connaît ses premiers enregistrements dans les années 40, alors qu'elle évolue dans divers big bands (avec Gene Krupa, Roy Eldridge ou Stan Kenton). Dans les années 50, elle entame un virage be-bop et intègre l'écurie prestigieuse Verve. Elle y signera près d'une quinzaine d'albums, dont "Cool Heat" en 1959.

Comme bien d'autres musiciens de l'époque, elle fut dépendante à l'héroïne qui faillit lui coûter la vie lors d'un overdose en 1968.

Sur "Cool Heat", Anita O'Day est au firmament de de son art: sa maîtrise de la voix est exceptionnelle, son scat parfaitement contrôlé. L'émotion est au rendez-vous, le swing omni-présent.

"Gone With the Wind", morceau issu du fameux "Cool Heat", en est un exemple "chantant"..!

 

Anita O'Day : "Gone With The Wind"

Album : Cool Heat (Verve/1959)

 

Anita-O-Day-Cool-Heat.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article