Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Myth

4 Avril 2013 , Rédigé par La Sphere Publié dans #Le Telex-Spherique, l'actu ludique

Myth-Boite-jeu.jpgOn pourrait vraisemblablement se permettre de dire que le monde du jeu de société est principalement divisé en 2 grandes catégories: Les européens d'un côté, plutôt amateurs de jeux à base de cubes en bois à l'intérieur, et les américains, appelés "améri-trasheurs", amateurs depuis de nombreuses années de jeux aux thèmes forts avec des figurines à l'intérieur.

"Myth", le jeu qui nous intéresse aujourd'hui, fait plutôt parti de la seconde catégorie, celle dans laquelle on retrouve généralement pléthore de figurines prêtent à se "foutre sur la gueule"..!

Mais "Myth" est un jeu de coopération, dans un univers héroic-fantasy. Créé par les auteurs américains Brian Shotton et Kenny Sims, ce jeu ambitieux est édité par une boite spécialisée dans les jeux de figurines, Mercs LLC. L'ambition, vous la constaterez immediatement en visitant la page Kickstarter dédiée au jeu...mais sachez déjà que la boite de base incluera: 41 fugurines, 5 decks individuels pour chaque Héros (composés de 31 cartes chacun), ainsi que son plateau individuel qui va bien avec, 120 cartes Trésor, une dizaine de dés 10 faces, 6 gros dés 6 faces, plus d'une quarantaine de jetons et marqueurs, des tuiles réversibles qui constituent le plateau de jeu, etc... bref, comme souvent, les américains ne font pas les choses à moitié!

Myth-perso1.jpg

Dans "Myth", les joueurs vont donc endosser le rôle d'un des 5 Héros proposé dans la boite de base, et devoir "travailler de concert" pour vaincre le Mal. Evidemment, chaque Héros possede ses propres capacités spéciales, représentées par son deck individuel de cartes. Pour jouer ces cartes, les joueurs devront dépenser des points d'Action, mais lorsqu'un certain seuil de point d'action dépensé sera atteint, le Mal se défendra en activant des repaires de monstres d'où surgiront d'affreuses créatures, dont peut-être même le Boss!

Myth-cartes.jpg

Une partie complète de "Myth" est appelée une Histoire. Chaque Histoire se déroule en 3 Actes. Les actes peuvent être joués de façon séquentielle, ou peuvent être divisés en trois sessions de jeu différentes.

Dans une histoire, les avatars des joueurs sont appelés Héros. En tant que Héros, vous possedez d'immenses pouvoir et êtes prêts à en découdre. Cependant, ce pouvoir doit être équilibré (les joueurs doivent peser le pour et le contre de leurs actions) afin que les ténèbres n'envahissent pas la partie trop rapidement! 

Le contrôle de nos Héros se fait par le biais d'un deck de cartes personnalisé. Chaque deck est unique et nous permet une plus grande liberté d'actions, ainsi que la capacité de véritablement influencer le cours de l'histoire. Mais il ne faudra surtout pas oublier que nous sommes dans un jeu de colaboration, et comme son nom l'indique, la coopération sera la clé de la victoire. Les joueurs doivent communiquer, interagir et s'entraider mutuellement ou les ténèbres les détruiront tous!

Myth-persos2-copie-1.jpg

"Myth" est un jeu entièrement coopératif. Personne ne contrôle le rôle des Ténèbres. Le Mal est ici régi par un ensemble de règles propres à chaque plate-forme de Boss. Cependant, n'oubliez pas que l'obscurité est activé par nos actions! Si nous nous montrons trop zélés, l'obscurité nous punira avec l'arrivée d'événements sournois. Mais si nous abordons une approche plus subtile, l'obscurité réagira en réduisant les chances de trouver trésors et récompenses. Et sans ces aides précieuses, nous trouverons chaque nouvel Acte plus difficile encore, nous projetant indéniablement vers notre echec cuisant!

"Myth" est magistralement illustré par Keith Lowe, qui avait déjà fait un travail remarquable sur le premier jeu du studio d'Indianapolis, "Mercs". Il est destiné à être partagé par 2 à 5 joueurs âgés d'au moins 10 ans, pour des parties de 120 minutes, signe de nos jours d'un jeu somme toute assez costaud... mais tous ensemble, ça devrait bien se passer!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article