Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Nautilus

30 Octobre 2012 , Rédigé par La Sphere Publié dans #Le Telex-Spherique, l'actu ludique

Nautilus-Boite-jeu.jpg"Prenez place aux côtés du plus célèbre des personnages de Jules Verne! Il est l’heure pour le Capitaine Nemo de désigner celui qui deviendra l’officier en second du Nautilus. Soyez prêt à affronter les profondeurs marines tout en vous illustrant dans les cinq grands domaines chers au Capitaine".

Édité par Libellud ("Dixit", "Seasons"...) dans la collection des jeux à deux ("Help Me"), "Nautilus" est la dernière création ludique de l'auteur français Charles Chevallier (à qui l'on doit notamment "Intrigo", "Jurassik", ou encore très prochainement le prometteur "Gentlemen Cambrioleurs").

Il nous invite ici à revivre les aventures passionnantes de notre plus tendre enfance en compagnie du célèbre capitaine Nemo..!

Ce dernier cherche à recruter son nouveau second, seuleument voilà, il n'y a qu'une place à pourvoir et les deux joueurs qui s'affrontent devront faire preuve de malice afin d'obtenir le poste tant convoité.

Au cours des six manches du jeu, les joueurs disposent de cartes scaphandriers qu'ils vont devoir poser de manière à prendre l’ascendant dans les cinq grands domaines que sont la Science, l’Exploration, la Navigation, l’Ingénierie et la Guerre. Le joueur qui l’emportera dans le plus grand nombre de domaines sera déclaré vainqueur.

Nautilus-Eclate.jpg

Avant d’entamer une manche, chaque joueur reçoit 5 cartes Scaphandrier dont il prend secrètement connaissance.
Puis le premier joueur pioche deux cartes spéciales. Après les avoir consultées, il en garde une et donne l’autre à son adversaire (une sorte de mini-draft, en quelque sorte!). Certaines cartes spéciales peuvent être jouées au début de la manche et d’autres au cours de celle-ci. Elles seront défaussées à la fin de la manche, qu’elles soient jouées ou non par leur propriétaire.

Pour commencer, le premier joueur pose l’une de ses cartes Scaphandrier face visible, le long du Nautilus et face à une carte Domaine, de son côté ou bien du côté de son adversaire. Puis, c’est au tour de ce dernier de faire de même et ainsi de suite jusqu’à ce que les 10 emplacements soient occupés par une carte (Scaphandrier ou spéciale).

Nautilus-Illo.png

La manche s’achève alors et on attribue les cartes Domaine. Un joueur reçoit une carte Domaine lorsque la valeur de la carte Scaphandrier située de son côté est supérieure à celle située en face.

La partie s’arrête à la fin de la 6ème manche, lorsque la pile de cartes Domaine est épuisée. Chaque joueur se munit de sa pile de cartes Domaine remportées au cours de la partie. Dans chacun des 5 domaines (Science, Exploration, Navigation, Ingénie- rie, Guerre), les joueurs vont comparer leurs gains : deux étoiles rapportent 2 points, une étoile 1 point, une tâche d’encre retire 1 point dans le domaine concerné. Le joueur obtenant le plus de points dans un domaine remporte ce domaine. Le joueur qui l’emporte dans le plus de domaines est déclaré vainqueur.

"Nautilus" est donc un jeu de pose et de majorité avec un soupçon de bluff dans la lignée de "Les Cités Perdues" du célèbre professeur Knizia, à la différence près qu'ici les joueurs peuvent bouger les cartes de place et se faire des crasses!

Illustré magistralement, comme à son habitude serions-nous tentés de dire, par Yuio ("Takenoko", "Karnag", "Dojo"...), "Nautilus" est adressé à 2 plongeurs âgés d'au moins 10 ans, pour des parties de 20 minutes, et à un prix de 20 euros.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article