Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

New York Kings

14 Septembre 2012 , Rédigé par La Sphere Publié dans #Le Telex-Spherique, l'actu ludique

New York Kings-Boite jeuLe Parrain est mort, vive le Parrain! 

Pour remplacer le récemment disparu Vito Gambini, figure patriarcale emblématique de la mafia New Yorkaise, les cinq grandes familles qui composent cette organisation décident de se réunir pour déterminer qui des affranchis légitimes désignés méritera la place convoitée du défunt.

Dans New-York Kings, premier jeu de l'auteur Arnaud Ladagnous, nous sommes le représentant d'une de ces familles.

Nous allons disposer d'une nuit pour faire nos preuves en recrutant les hommes de main qui vont nous aider à accomplir nos missions, amasser un maximum d'argent, et hisser notre famille au sommet de la tentaculaire pieuvre. Au petit matin, les comptes seront faits parmi les survivants, et seul l'affranchi qui aura réussi à collecter le plus d'argent sera celui qui prendra le contrôle du district.

Plus notre famille sera influente, plus notre réseau sera étendu, et plus nous aurons d'hommes de main à notre disposition et de cartes Ressource à piocher à chaque début de tour.

New York Kings-Cartes

À chaque nouveau tour nous recevons secrètement une somme de corruption, somme qui sera déterminante dans l'ordre du jeu ainsi que dans l'emprise que nous aurons sur les forces de police.

À notre tour, nous pourrons déplacer notre affranchi et ses hommes de main pour ensuite choisir laquelle des actions disponibles ils devront chacun effectuer.

Tout d'abord, nous pourrons accepter et/ou accomplir une mission. Les cartes Smart Phones nous donnerons quelques informations capitales quant à la nature de cette mission, sa difficulté qui définira le nombre d'hommes nécessaire, le parcours à relier pour accomplir cette mission, ainsi que la récompense à la clé une fois l'objectif atteint.

New York Kings-Smart Phone

Finalement, nous pourrons Provoquer,  car comme tout bon mafieux qui se respecte, nous aurons parfois envie de faire usage de nos armes pour intimider la concurrence. Pour résoudre un combat, nous comptons la Force de notre main, soit la valeur additonnée de chacun des personnages. À ce total nous ajoutons le total obtenu à notre lancé de dés. La plus faible des deux familles pourra aussi bien jouer la prudence en s'inclinant, que s'obstiner en poussant le combat jusqu'à un dénouement sanglant.

En plus de ces possibilités, notre affranchi dispose d'une action Bonus, et pourra à chaque tour décider d'engager un nouvel homme de main, et augmenter ainsi sa Force et sa présence sur le terrain.

Tout cela ne se fera pas sans compter sur la vigilance de la Police dont les véhicules vont être déplacés à chaque début de tour par le premier joueur. Nous devrons alors prendre garde de ne pas nous trouver sur leurs chemins, sous peine de se voir interpellés pour une garde à vue de durée indéterminée.

New York Kings-Plateau

Pour contrecarrer l'omniprésence des forces de l'ordre, nous pourrons à tout moment jouer nos précieuses cartes Ressources et nous envoler à bord de notre hélicoptère ou faire intervenir nos avocats. Ces cartes pourront également être jouées contre l'adversaire et nous permettront aussi bien d'envoyer une brigade du SWAT pour épingler la bande de malfrats, qu'un clou dans un pneu pour retarder leurs mouvements.

Autant de pièges à déjouer et d'obstacles à envoyer à nos adversaires pour réussir autant de missions que possible, et ressortir de cette nuit de tous les dangers, vivants et riches pour être déclaré nouveau King de New-York.

Arthur Bozonnet nous offre d'admirables illustrations, et retranscrit avec brio l'ambiance inquiétante de cet univers impitoyable.

Premier jeu de la maison Playad Games -nouvel arrivant dans le paysage ludico-éditorial dont le site est encore en construction-, nous pourrons jouer les mafieux avant la fin du mois de septembre.

Pour 2 à 5 joueurs, à partir de 13 ans.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article