Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Panic Lab

17 Mai 2012 , Rédigé par La Sphere Publié dans #Le Telex-Spherique, l'actu ludique

Panic Lab-Boite jeu-copie-1Panic Lab, ou le jeu des amibes en folie!

Le très prolifique Dominique Ehrhard, à qui nous devons notamment Tschak!, nous offre pour sa nouvelle création ludique, de jouer avec une bande de protozoaires turbulents.

Ces organismes ce sont échappés de nos éprouvettes et notre mission va être de rétablir l'ordre dans les labos en tentant de regrouper les trublions.

Grâce aux quatre dés du jeu, nous allons savoir quelle amibe il faudra attraper, et de quel laboratoire elle provient.

À prioris, pas de problème, si ce n'est que la caractéristique principale de cet organisme ne va pas jouer en notre faveur. L'amibe va donc se tranformer, se cacher dans les grilles d'aération de notre laboratoire et passer par des salles de mutation, compliquant ainsi sérieusement notre tâche.

Chacun leur tour, les joueurs vont lancer les dés qui donneront des informations que les joueurs devront suivre simultanément.

Un dé "couleur", un dé "motif" et un dé "forme" pour nous informer de l'identité de l'amibe à retrouver. Et enfin un dé "labo" pour connaitre le laboratoire d'où elle provient et le sens dans lequel elle est partie.

Le premier joueur qui posera la main sur la tuile représentant l'amibe en question gagnera un point, si au contraire les joueurs se trompent de tuile, ils en perdront un.

Panic Lab-Éclaté

Cet organisme aussi turbulent soit-il reste fragile. Aussi, les passages par les salles de mutation lui feront subir quelques dégats, et il ne pourra supporter que quatre passages successifs au bout desquels il disparaitra!

Rapidité et observation seront les clés de la réussite dans ce jeu d'ambiance joliment illustré par le montréalais Maxim Cyr.

Avec une sortie prévue pour le courant de l'année, Panic Lab vient enrichir la collection déjà fournie des boites métal de la maison Gigamic.

Pour 2 à 10 joueurs, à partir de 8 ans.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article