Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

PictuRally

5 Septembre 2011 , Rédigé par La Sphere Publié dans #jeux

 

PictuRally-Post It« Muni de son passeport, chaque touriste cherchera à visiter un maximum de sites touristiques appartenant à ses centres d’intérêt et se situant sur le parcours du voyage préalablement défini. Sur la route se mêlent des sites touristiques connus de tous indiqués sur le plateau, et d’autres que les joueurs connaissent uniquement grâce aux cartes qu’ils ont en main. Chaque soir, autour d’un bon repas, chacun pourra échanger avec les autres les bons tuyaux que lui seul connaît contre d’autres plus intéressants. Dès le lendemain matin, les hostilités sont ouvertes, et il faudra prendre les meilleures décisions pour vivre un séjour inoubliable et surtout unique ! » (Ipso Ludo).


 

PictuRally-boite-jeu.jpgPictuRally 

Auteur(s): Pierre-André Dewitte 

Illustrateur(s): Stivo 

Editeur: Ipso Ludo 

Distributeur: Ipso Ludo 

Année: 2011

Genre: Jeu de plateau

Famille: Tout public/Passionné

Joueurs: 2 à 10

Age: 10 à 99 ans

Durée: 45 minutes

Prix: A partir de 40€

Disponibilité: link

Règles: link

 

 

 

Le contenu de la boîte :

- 1 plateau de jeu

- 10 passeports touristiques

- 100 cartes touristiques

- 20 cartes rencontres

- 70 disques « appareils photo »

- 10 pions étapes

- 35 cubes en bois

- 10 leviers de curiosité

- 5 voitures en bois

- 5 pions score

- La règle du jeu

 

PictuRally-Contenu.jpg

                                                           Le contenu de la boîte...

 

But du jeu :

En fin de partie, le joueur qui possède le plus de points Souvenirs est déclaré « meilleur touriste » !

 

Mise en place :

Au début de la partie, chaque joueur choisit le passeport qui lui plaît et une couleur de son choix en prenant la voiture, les 14 disques «appareils photo», les deux leviers de Curiosité, et le cylindre des scores (qu’il place sur la case 100 de la piste) correspondants. Sur le passeport, on trouve les deux centres d’intérêts du personnage : C’est en visitant ces types d’endroits que l’on peut gagner les précieux points Souvenirs. Il faut ensuite mettre le Compteur de curiosité à 10 (indiqué sur les passeports). On place les 9 pioches faces cachées de cartes Touristiques sur le côté du plateau en reproduisant la zone du plateau et ses 9 points cardinaux.

Les joueurs choisissent ensemble le nombre d’étapes que comptera le voyage puis définissent l’itinéraire que tout le monde devra suivre. Une étape se fait en une journée (deux tours de jeu) qui se décompose en un dîner d’avant-départ (la veille au soir), une matinée (premier tour), la pause-déjeuner, et une après-midi (deuxième tour).

Les joueurs piochent 5 cartes touristiques (indiquant des lieux supplémentaires que seul le joueur connaît) qu’ils conservent faces cachées.

 

PictuRally-Passeports.jpg                                                   Quelques passeports disponibles...

 

Tour de jeu :

Avant que le rally ne débute, le dîner d’avant-voyage va permettre aux joueurs de s’échanger les cartes touristiques qu’ils ont en main afin de se débarrasser des cartes curiosités locales ne correspondant pas à leurs centres d’intérêts.

On désigne le premier joueur (celui qui est allé le plus loin en voiture pour ses vacances, …) et celui-ci peut démarrer la course touristique.. !

Pour se déplacer, les joueurs doivent puiser dans leurs points curiosité. Le capital de 10 points du début de partie s’amenuise au fil des déplacements (1 point par tronçon de route).

Lorsqu’un joueur se trouve sur une case du plateau qui correspond à ses centres d’intérêt, plusieurs choix se présentent à lui :

- Visiter le lieu directement inscrit sur le plateau (qui rapporte des points souvenirs bonus, mais seulement au premier qui s’y arrête !).

- Visiter les lieux qui se trouvent inscrits sur les cartes de sa main (ici, le joueur gagne les points souvenirs inscrits et perd les points curiosités requis).

- Visiter un lieu dévoilé par un autre joueur (là, le fonctionnement est le même qu’au cas précédent).

- Passer son chemin sans visiter de lieux (et là, le joueur perd alors un point curiosité s’il n’a pas déjà posé un appareil photo sur la case où il se trouve !).

Un point de règle du jeu est important à retenir : Les joueurs ne peuvent pas avoir en main plus de cartes qu’ils n’ont de points curiosité. Sinon, ils devront dévoiler leur excédant de cartes en les posant sur le bord du plateau face visible et en plaçant un cube de la couleur de la carte sur la case du plateau correspondant. À partir de là, n’importe quel autre joueur intéressé pourra profiter de ces lieux !

Pour mettre fin à sa matinée, un joueur peut, avant de conclure :

- Piocher de nouvelles cartes contre un point de curiosité.

- Défausser des cartes qu’il a en main contre un point de curiosité.

On est alors à la pause-déjeuner. Une fois que tous les joueurs ont pris leur pose-déjeuner, ils récupèrent tous 5 points de curiosité avant d’attaquer l’étape de l’après-midi (qui se déroule de la même façon que le parcours du matin, à l’exception prêt qu’il faut atteindre l’étape pour éviter des points malus et autres désagréments !).

Les joueurs qui arrivent à l’étape avec une curiosité de zéro « pile » recevront 3 points de souvenirs supplémentaires !

À la fin de chaque étape, les joueurs regagnent des points Curiosité (10) pour attaquer la journée suivante, et renouvellent leur main en piochant à nouveau.

Lorsque toutes les étapes ont été parcourues et que l’on arrive au terme du voyage, il est l’heure de faire les comptes. Le gagnant est celui qui a le plus de points souvenirs.

 

PictuRally-Cartes-Lieux.jpg                                   Des cartes Lieux et leur dos, présentant un point cardinal...

 

Avis :

PictuRally est un jeu stratégique de parcours et d’optimisation. Les joueurs devront faire en sorte de trouver le meilleur chemin possible pour avoir un maximum de points souvenirs en visitant les bonnes villes et en choisissant les meilleurs lieux.

L’auteur, PAD, initiales de Pierre-André Dewitte, a vu les choses en grand: Avec son premier jeu sous les bras, PAD a démarché les « grands » du monde de l’édition ludique pour obtenir une édition, mais face aux portes se fermant les unes après les autres pour cause de « surplus » de matos pour un premier jeu d’un « inconnu », il décide de se prendre en main et d’auto-éditer et de distribuer son jeu lui-même, comme un grand, en créant sa propre maison d'édition Ipso Ludo. Bien lui en a prit : Le matos est de très belle facture ! Les pions sont en bois, le plateau spacieux et bien détaillé, les illustrations de Stivo sont réussies et collent bien avec le thème léger du « rally touristique », et les jeux de mots sur les cartes et les passeports sont bien trouvés et souvent amusants.

Les curiosités touristiques proposées aux visiteurs rappellent curieusement certaines régions françaises et donnent envie de voyager.

En terme de mécanique de jeu, PAD a su coller au thème du voyage touristique : Les joueurs se déplacent, visitent les villes du plateau (ou celles des cartes en main), tout en restant vigilants à ne pas trop dépenser de points de curiosité.

La phase d’échange de cartes, qui a l’air anodine comme ça, est en fait primordiale pour exercer ses talents de bluffeurs ! En effet, le joueur a juste le droit d’indiquer à l’autre la zone géographique générale (et approximative) où se situe la carte curiosité, et la famille d’intérêt qui lui est associée. Libre à chacun de faire miroiter à l’autre monts et merveilles alors qu’il s’agit d’une carte sans valeur ajoutée..!

PictuRally est également modulable en temps et en complexité car ce sont les joueurs qui vont programmer à l’avance le parcours et ses étapes. Cela permettra donc aux joueurs débutants d’appréhender les règles du jeu en douceur (petit bémol sur les pions étapes qui auraient mérité d’être numérotés, les joueurs étant censés en placer un chacun leur tour et se rappeler dans quel ordre il faut les jouer !). 

Les règles du jeu, justement…c’est là que le bas blesse : À la première lecture, bien que très bien illustrées et vraiment simple une fois assimilées, les règles peuvent sembler incomplètes et imprécises et la compréhension du jeu un peu flou… mais un tour sur le site dédié (avec sa FAQ) permet d’éclairer les points obscurs !

Le livret propose également quelques variantes intéressantes pour dynamiser le jeu, variantes qui se révèlent indispensables pour mettre un peu de piment dans les parties. En effet, elles vont permettre de bousculer le jeu en rajoutant des difficultés ou en donnant la possibilité aux joueurs de modifier les étapes.

 

PictuRally-Cartes-Rencontres.jpg                                                         Quelques cartes Rencontres...


PictuRally peut se jouer par équipe de 2. Soit en gérant soi-même les deux touristes, soit avec un vrai autre joueur humain derrière chaque touriste. Auquel cas, les deux compagnons de route partagent la même voiture, avec leurs points communs et leurs intérêts divergents…

La clé du succès dans PictuRally réside dans la juste optimisation du parcours. C’est en cherchant à optimiser son parcours que les joueurs se retrouvent dans une situation de réflexion qui peut durer un certain temps…Tester des combinaisons, calculer les points qu'elles pourront rapporter...  Au final, on passe beaucoup de temps à réfléchir, ce qui rend les étapes assez longues (surtout si on veut finir les étapes en ayant 0 point de curiosité pour avoir le bonus !).

Pour conclure, malgré quelques petits défauts anodins (la taille d’un pion, une règle incomplète…), PictuRally est un jeu aussi accessible à la famille qu’aux fans d’optimisation et de calculs, mais le manque d'interaction entre joueurs pourra freiner certains d’entre vous qui détestez la passivité dans un jeu. Cependant, une fois franchi le stade de compréhension des règles, le jeu devient alors fluide, stratégique et opportuniste, avec un brin de bluff et de hasard (tirage des cartes curiosité).

Une des subtilités du jeu se trouve dans l’ordre du tour de jeu qui se détermine par curiosité décroissante, mais qui diminue au fil des visites quand les points Souvenirs montent ! Combiné aux autres subtilités du jeu, on se rend compte que PictuRally peut devenir vraiment stratégique et calculatoire pour les plus gamers d’entre vous !

Autre particularité savoureuse, le jeu est ouvert aux yeux de tous : on voit les intérêts de chacun (indiqués sur les passeports), les cartes que les joueurs ont dû défausser précédemment (sur lesquelles chacun risque de se ruer), les lieux inscrits sur le plateau et ce qu’ils rapportent en points souvenirs, où chacun finira à la fin du tour, combien il reste de points Curiosité à chacun, quel joueur débutera la prochaine étape, etc… À vous de vous montrer le meilleur pilote de rally touristique en optimisant au mieux votre parcours tout en coiffant au poteau vos adversaires.. !

Malgré quelques erreurs de « jeunesse », PictuRally est un premier jeu réussi qui nous a convaincu. Félicitations à Pierre-André Dewitte, jeune auteur prometteur et, ce qui ne gâche rien, fort sympathique, que l’on reverra surement dans le monde du ludique.. !

 

picturally-Close-up.jpg

 

Les + :

- Un matériel irréprochable

- Jeu stratégique et fluide

- Une fois assimilées, les règles sont simples

- Idéal pour les fans d’optimisation

- Illustrations et thème sympathiques

 

Les - :

- Livret de règles imprécis (corrigé par la FAQ du site dédié)

- Pions étapes non reconnaissables

- Peu d’interaction entre les joueurs

 

PictuRally-Note-jeu.png

 

Pour vous faire une idée plus complète du jeu et de ses rouages, vous pouvez vous rendre sur le site du jeu, juste , ou bien même regarder avec vos yeux l'explipartie sur la TTTV..!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article