Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Saint Malo

9 Novembre 2012 , Rédigé par La Sphere Publié dans #Le Telex-Spherique, l'actu ludique

Saint-Malo-Boite-jeu.jpgComment ça? Qu'apprenons-nous? Alea, le laboratoire expérimental de recherche ludique destiné à développer des jeux pour joueurs "avertis" et issu du géant allemand Ravensburger, édite un jeu à base de dés avec des plateaux sur lesquels on pourra marquer ses constructions avec des feutres effaçables!?

Et bien oui, Alea ose. Et c'est la force de cet éditeur que de savoir combiner profondeur tactique et plaisir de jeu. "Puerto Rico", "Vegas", "Artus", ou encore "Notre Dame" sont autant de surprises ludiques qui ont su rencontrer leur public, un public à la fois curieux mais sensible aux bonnes mécaniques!

 "Saint Malo", la dernière création du célèbre duo Inka & Markus Brand ("Descendance", "À l'ombre des Murailles"...) dont nous vous parlions brièvement ici, ne déroge pas à la règle (on pense un peu à "Roll Throught The Age" ou "Catane-le jeu de dés"): Finesse tactique et opportunité subtile seront de rigueur pour voir votre ville devenir la plus célèbre cité bretonne!

En effet, chaque joueur est à la tête d'une ville dont il a la lourde responsabilité d’y développer le commerce, de gérer les nouvelles constructions, et de renforcer les défenses contre les pirates qui sillonnent la cote. Bâtissez des églises et placez-y vos prêtres, achetez des matériaux pour que vos architectes construisent des nouvelles maisons, érigez des murailles autour de votre ville, stockez des marchandises et disposez vos échoppes, ou faites appel aux citoyens de votre ville, simples citadins ou nobles fortunés…

Chaque joueur dispose d’un plateau individuel quadrillé et effaçable représentant sa ville, ainsi que ses réserves d’or et de bois. Durant la partie, les joueurs y dessinent bâtiments et ressources au fil de la construction de leur cité.

Saint-Malo-eclate.jpg

À votre tour, vous disposez de 3 lancers de 5 dés identiques, mais vous n’appliquez les effets que d’un seul symbole.

Les caisses permettent d’ajouter une zone de marchandises par dé, les crucifix permettent de construire une église d’une valeur égale au nombre de dé, les murailles permettent de construire une section de  rempart  par dé, les bûches permettent d’acheter une ressource par dé, et les portraits permettent de recruter des citoyens selon leur valeur (de 1 à 5 dés) : citadins, prêtres, architectes, marchands, soldats, nobles et jongleurs rapportent de l’argent, de la défense ou des points de victoire (parfois en fonction de leur position dans la cité).

Le 6e symbole, les sabres, font progresser l’arrivée des pirates, qui feront perdre des points aux villes les moins préparées. les sabres peuvent être relancés, mais sont comptabilisés après le 3ème lancer, en plus du symbole choisi par le joueur.

Dès qu’un joueur remplit les 45 cases de sa ville, on finit le tour et la partie s’achève. Le joueur avec le plus grand nombre de points l’emporte.

"Saint Malo", jouable de 2 à 5 joueurs âgés d'au moins 9 ans pour des parties de 30/45 minutes, se présente donc comme un jeu aux parties tactiques et sans temps morts, rythmées par les attaques de pirates et la course pour savoir qui terminera sa ville en premier. La mise en place est rapide (on sort les dés, le plateau de jeu, et on dessine directement notre ville dessus), et les règles de jeu sont simples et accessibles. Vous pouvez d'ailleurs les consulter sur le site de l'éditeur.

Sachez enfin que la maison Iello nous offre une version française déjà disponible dans vos magasins préférés pour un prix d'environ 20€!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article