Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Shitennō

18 Juillet 2011 , Rédigé par La Sphere Publié dans #Le Telex-Spherique, l'actu ludique

Shitenno-CoverLes Shi Tennō sont les quatre rois célestes, gardiens des horizons et de la loi bouddhique dans ce Japon du 16ème siècle. Ils servent le dieu du centre, Taishaku-ten, considéré comme le gardien de la morale.

Dans Shitenno, troisième jeu de l'auteur Cédric Lefebvre, nous allons incarner ces gardiens, désireux d'obtenir les faveurs du grand maître en prenant le contrôle d'un maximum de provinces du pays.

Chaque tour se déroule en 2 phases. Tout d'abord nous allons devoir partager. Partager des richesses, des troupes et partager des titres avec les autres joueurs. Nous allons devoir donc faire des propositions suffisant alléchantes pour que nos concurents soient tentés, sans pour autant léser notre main.

Shitenno-Cartes troupe

Shitenno-Cartes richesses

Une fois cette étape de partage effectuée, les daimyos, nobles japonais que nous serons pendant cette phase, vont retourner dans leurs fiefs, prenant au passage le contrôle d'une ou deux provinces. Il nous faudra habilement combiner nos carte troupes et nos cartes richesses à défausser pour mener à bien cette étape et ainsi récupérer les fameux points de faveur tant convoités.

Shitenno-Cartes-province-copie-1.jpg

Nous devrons optimiser nos mouvements sur la map japonaise grâce aux différents pouvoirs des tuiles que nous aurons obtenu lors de nos précédentes victoires, ainsi qu'aux pouvoirs liés à nos titres remportés lors de la phase numéro 1.

Shitenno-Perso

Les magnigiques illustrations de Môssieur Vincent Dutrait nous assurent une belle immersion dans cet univers féodal du pays du soleil levant.

C'est le Ludonaute qui nous offre ce très beau jeu de tactique et de gestion à l'atmosphère parfois tendue, dans lequel chaque choix est crucial et chaque mouvement décisif. La sortie est prévue en automne 2011.

Pour 2 à 4 joueurs, à partir de 12 ans.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article