Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Team A

12 Septembre 2012 , Rédigé par La Sphere Publié dans #One Day, One Mood, One Track

Nous n'avons pas encore eu l'occasion de vous parler de Bloc Party, et c'est bien regrettable...

Profitons de la sortie de leur 4ème long format, sobrement intitulé "Four", pour réparer cette erreur et penchons nous un peu sur le parcours de ce groupe de dance-punk anglais qui a fière allure!

Formé en 2002 à Londres, Bloc Party propose donc une musique punk/new wave, mais avec le côté "sautillant" et "acidulé" de la pop et de la dance si chère aux anglais. La mixture est efficace et originale, mais Bloc Party ne serait qu'un énième groupe d'indé parmi tant d'autres si ce n'était la présence du chanteur charismatique Kele Okereke. Ce dernier, influencé notamment par tout un pan de l'histoire de la musique pop anglaise (The Smiths, Joy Division, Sonic Youth, The Cure, Siouxsie and the Banshees, Talking Heads, Mogwai, ou plus récemment, Radiohead), possède cette aura propre aux grands artistes.

C'est en 2005 que débarque dans les bacs leur premier album studio, "Silent Alarm". La critique est unanime, le succès immédiat, le disque bon (leur chanson "This Modern Love" est choisie pour clôturer la saison 1 de la série "How I met your mother"). Suivront deux autres LP, "A Weekend In The City" en 2007, puis 'Intimacy" en 2009.

Mais revenons sur "Four", leur dernière galette tout juste parue sur le label Frenchkiss. Ici, le "son" est plus intense, plus lourd, plus "brut de décoffrage"....Bref, plus Metal!

À ce propos, Kele Okereke s'explique lors d'une interview accordée à la BBC Radio: " On a toujours écouté du metal, c’est une musique qui a un côté romantique : les fans l’aiment avec une telle intensité qu’elle ne sera jamais hype ou cool. Je n’ai jamais aimé la musique indé et n’ai jamais voulu la représenter. S’inspirer du metal pour cet album nous permet de montrer une autre facette du groupe et donc de remettre notre image en question, comme on l’a fait avec les précédents albums. Ce nouvel album est le seul de Bloc Party à me procurer une sensation d’apesanteur. S’il s’avère être notre dernier album, je serai juste heureux de l’avoir fait".

"Team A", track du jour, confirme ces propos..!

 

Bloc Party : "Team A"

Album : Four (Frenchkiss/2012)


Bloc-Party-Four.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article