Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

The Manhattan Project

20 Octobre 2011 , Rédigé par La Sphere Publié dans #Le Telex-Spherique, l'actu ludique

The Manhattan Project-BoiteNous sommes en 1945.

La deuxième guerre mondiale touche à sa fin, et voit avec elle l'arrivée d'une nouvelle technologie révolutionnaire, la bombe A.

The Manhattant Project, nom de code du projet ultra secret de recherche atomique est également le nom de ce nouveau jeu de l'auteur Américain Brandon Tibbetts.

Dans ce jeu de guerre, nous allons mener une lutte de pouvoir pour la construction d'armes surpuissantes grâce auxquelles nous tenterons de devenir la nation qui dominera le reste du monde.

En posant nos différents ouvriers (ingénieurs, scientifiques ou laborantins) sur les bâtiments de notre plateau de jeu, nous allons construire ces armes, mais une fois ces ouvriers posés, nous ne pourrons plus les libérer en cas d'attaque aérienne adverse.

The Manhattan Project-Ouvriers

Comme dans toute guerre, l'espionnage industriel est de mise. Nous allons donc pouvoir, grâce à l'action d'espionnage,voler les technologies de nos advesraires en activant, ou au contraire saboter en blocquant un bâtiment adverse.

The Manhattan Project-Cartes

Notre but sera avant tout de placer judicieusement nos ouvriers sur les différents bâtiments pour leur permettre de fabriquer des avions, des matières premières nécessaires à l'élaboration de la bombe atomique telles que l'uranium, ou encore obtenir de l'argent.

The Manhattan Project-Plateau

Il s'agira donc pour les nations que nous sommes de produire un maximum afin de remporter les points de victoire et ressortir vainqueurs de la guerre en fin de partie.

Ce gros jeu de plateau est magnifiquement mis en valeur par le travail de Sergi Marcet.

Présent sur les stands du Salon d'Essen, The Manhattan Project est édité par la maison Américaine Minion Games, qui prévoit une sortie courant octobre.

Pour 2 à 5 joueurs, à partir de 12 ans.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article