Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Vibes From The Tribe

7 Septembre 2011 , Rédigé par La Sphere Publié dans #One Day, One Mood, One Track

Précurseur, talentueux, sophistiqué, créatif...Les superlatifs sont monnaie courante lorsqu'on tente de retranscrire la carrière du Dj/producteur Carl Craig.

Originaire de Detroit, la cité qui a vu naître une techno froide et groovy aujourd'hui mondialement reconnue, Carl Craig est un artiste complet aux multiples talents. Dj émérite, producteur efficace, avant-gardiste de la recherche sonore, Carl Craig possède aujourd'hui une respectueuse stature dans la sphère mondiale de la musique électronique.

Dans sa recherche constante de faire évoluer sa musique, Carl Craig produit en 2009 le groupe Tribe, collectif jazz formé dans les années 70.

Entre jazz modal et free funk/Soul, les 4 musiciens de Tribe, Wendell Harrison, Marcus Belgrave, Phil Ranelin et Doug Hammond, nous propose un jazz revendicatif qui regorge de grooves imparables.

Entre reprises et originaux, leur style laisse la place à de nombreux solos bien executés et des arrangements redoutables de cuivres et de claviers. Sur "Vibes From The Tribe" , morceau à l'écoute, se dégage un groove mellow autour d'une basse efficace et d'un Fender rhodes en roue libre.

Grâce à sa mise en sons, Carl Craig, discret mais décisif par son apport en tant que producteur, éclaire d’une nouvelle lumière le swing sophistiqué du jazz. La patte du garçon est des plus reconnaisables, mais "l'essence" électronique n'apparait qu'en de rares occasions car il désirait éviter de dénaturer le message de ces musiciens aux racines musicales profondément ancrées dans la soul, le jazz et la funk!
Carl Craig prouve une nouvelle fois avec "Rebirth" son attachement à Detroit mais aussi sa culture musicale qui ne semble avoir aucune limite..! 

 

Tribe : "Vibes From The Tribe"

Album : Rebirth (Discograph/2009)


Tribe-Rebirth.jpg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article