Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Western Town

19 Octobre 2012 , Rédigé par La Sphere Publié dans #Le Telex-Spherique, l'actu ludique

Western Town-Boite jeu1864, la conquête de l’Ouest bat son plein. Le Dakota du sud devient le théâtre de profonds chamboulements avec de nombreuses villes qui éclosent et suscitent l’intérêt du président Lincoln en personne.

Western town, première création ludique de l'auteur français Olivier Warnier; nous allons endosser le rôle du marshal d’une de ces villes en quête de reconnaissance et en proie au courroux indien.

Chaque tour vous n’aurez que trois ordres à donner qui correspondent à l’activité de trois de vos bâtiments.  Construire permet donc d’augmenter ce panel mais pour l’emporter, le plus important sera de choisir habilement les bâtiments que vous souhaitez utiliser…

Si vos adversaires déploient leur efforts de la même façon vous pourrez tirer profit de leur choix pour exploiter au maximum vos actions !

Engrangez des points de victoires en construisant des bâtiments emblématiques, en répondant aux attentes de Lincoln et vous l’emporterez.

Chaque joueur possède un plateau individuel qui représente une ville à développer. Pour l'aider dans cette entreprise, il aura en sa possession des cartes, ainsi qu'un certain nombre de tuiles de bâtiments. Chaque joueur à le même potentiel au départ, la même main de 6 cartes qui correspond aux quelques bâtiments initiaux.

Western Town-Cartes1

Une partie de "Western Town" se déroule en cinq tours de jeu décomposés en cinq phases.

1. Préparation des cartes: On ajoute des bâtiments, la carte du dessus du tas Lincoln est retournée, et on constitue sa main.

2. Jouer 2 cartes: On joue une carte face visible sur la table et on applique son effet. On choisit ensuite sa seconde carte et on la pose face cachée sur sa table. Dans le même temps, le joueur suivant, dans le sens horaire, choisit sa première carte et la pose face cachée sur sa table. Ils la divulguent en même temps et en appliquent l'effet. On continue comme cela jusqu'à ce que tous les joueurs ait joué leur deux cartes.

3. Exploiter: Chaque joueur a joué deux cartes durant la phase précédente. Il reste une 3ème carte à jouer mais les joueurs peuvent également profiter des actions de leurs voisins immédiats et exploiter au mieux leurs bâtiments (ils retournent face cachée la carte ciblée tout en montrant la carte qu’ils exploitent de leur main ou du plateau).

4. Gains: Simultanément, les joueurs gagnent les bonus inscrits en haut à gauche des cartes encore visibles de leur table. Ensuite, les joueurs vérifient et perdent les ressources en excès.

5. Visite de Lincoln: Le joueur qui cumule le plus de points dans les attentes que porte la carte lincoln reçoit sa visite et remporte cette carte : il la prend, la pose devant lui face visible, et gagne un Foyer supplémentaire.

Western Town-Cartes2-copie-1

S’il reste au moins une carte dans le tas lincoln, la partie continue. Les joueurs démarrent un nouveau tour et reprennent en phase 1. Si la pile de cartes lincoln est vide, c'est la fin de partie. Chaque joueur compte ses points (Points Foyers+Points de la Ville+Bonus Lincoln) et celui qui en a le plus est déclaré vainqueur.

Avec "Western Town", Olivier Warnier semble avoir remporter son pari en ce qui concerne l'interactivité. En effet, il va falloir avoir un oeil permanent sur la ville des autres joueurs afin de mieux les gener ou pour mieux les exploiter. Mais cela ne sera pas tache aisée, car leurs bandits seront là pour veiller au grain, et les indiens viendront mettre le feu à vos bâtiments!

À propos d'indiens, il est bon de noter qu'on ne peut pas tuer les indiens, et qu'ils ne peuvent pas nous tuer non plus, Olivier désirant faire un jeu "politiquement correct"!

Paru en 2005 en version P'n'P (Print-n-Play), ce n'est que 7 ans plus tard que la version définitive plateau du jeu voit le jour grâce à la jeune société lilloise Why Me, qui n'est autre que la maison d'édition créée spécialement pour l'occasion par Olivier lui-même (on est jamais si bien servi que par soi-même).

L'ambition de Why Me est de proposer des jeux de société interactifs, amenant les joueurs à faire des choix qui viendront perturber la stratégie d'un autre joueur qui s'écrira: "mais Pourquoi Moi?!".

Western Town-Cartes3

Pour le graphisme général du jeu, Olivier a fait appel aux talents d'Anthony Wolff, qui nous plongent dans l'ambiance du far west avec de biens belles illustrations. "Western Town" est son premier jeu de plateau, Anthony étant plutôt un habitué du jeu vidéo, mais la tache a été remplie avec succès.

Programmation, ruse, tactique, bluff, gestion de bâtiments, pose "d'ouvriers", autant de mécaniques pour un jeu qui,après de longues années de préparation, semblent fluides et naturelles, servant pleinement le thème de la conquête de l'ouest américain.

Goûtez à tous ces ingrédients à Essen, ou patientez fin octobre, date à laquelle vous pourrez retrouver "Western Town" dans les boutiques spécialisées.

Pour 2 à 4 joueurs à partir de 12 ans.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article