Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Sphere

Tiny Paintings

14 Décembre 2011 , Rédigé par La Sphere Publié dans #One Day, One Mood, One Track

À la fin des années 90, dans un lycée d'une petite ville australienne, une bande d'ados qui s'ennuient (Cameron Bird, Jamie Mildren et Sam Perryforme) décide de former le groupe "The Pixel Mittens" aux influences funk et grunge.

Quelque année plus tard, et un recrutement important pour "gonfler" les rangs du combo australien, Cameron Bird, l'un des membres fondateur, cherche un nom pour ce nouveau super-groupe. Sans inspiration, il découpe des mots dans divers journaux et les assemble aléatoirement: Architecture in Helsinki voit le jour!

Installés à Melbourne, les 8 australiens nous offrent une pop inventive, originale, fraîche, et complexe à la fois.

Indifféremment, violons, synthés, guitares et mélodica donnent le ton, et peuvent compter sur le soutien de cuivres et de percussions diverses et variées.

"In case we die", débuté en 2004 dans leur pavillon-studio Supermelodyworld, est leur premier album distribué en France. Les compositions du groupe gagnent en complexité, optant pour des structures à tiroir qui deviendra leur "marque de fabrique".

Le morceau "Tiny Paintings", à l'écoute ci-dessous, est une illustration parfaite de ce phénomène de "poupées russes" musicales. Après une introduction dépouillée et éthérée, on vire dans une atmosphère plus bigarrée. La musique s’emballe petit-à-petit, sous l'impulsion imposée par les divers éléments rythmiques, et une voix douce et "sucrée" fait son apparition pour "popéisé" ce gentil capharnaüm! 

 

Architecture In Helsinski : "Tiny Paintings"

Album : In Case We Die (Moshi Moshi Rec./2006)


Architecture-In-Helsinki-In-Case-We-Die.jpg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article